Pourquoi installer une hélice inox ?

hélice inox

 Moyen de navigation surtout dans le transport des marchandises, les bateaux sillonnent bien les mers et les océans, tout  comme sur des fleuves navigables et des canaux. Leur entretien est un travail planifié bien à l’avance. Le maintien en bon état de fonctionnement de l’hélice en fait partie. Cela mérite un suivi particulier, car de son comportement dépend celui du bateau. Selon le poids du bateau, le type d’hélice employé pour sa propulsion joue un grand rôle pour soutenir un meilleur rendement du moteur. L’installation d’une hélice sur un bateau nécessite un bon savoir de la pièce et une grande connaissance de ce moyen de locomotion maritime et fluvial.  

Une des pièces principales du bateau : l’hélice

L’hélice est une pièce maitresse pour la réussite de la bonne glisse du bateau et de sa conduite. Elle transmet à l’eau l’énergie du moteur et donne de la mobilité au bateau. Ces caractéristiques déterminent le bon choix que l’on puisse faire. Il est certain que lors de sa construction, l’hélice est conçue pour dénouer les problèmes liés à la propulsion du bateau. Comme chaque bateau a une forme de coque propre. À chaque moteur l’hélice qui lui convient. Du point de vue de sa résistance, la matière dans laquelle elle est fabriquée répond aux critères d’agressivité du milieu où elle va glisser. Les hélices inox font leur apparition grâce à leurs performances inégalées malgré leur prix élevé. Elles sont solides et assurent un bon fonctionnement. Cet avantage se voit au démarrage et durant son utilisation. Il existe une large gamme d’hélices inox sur le marché. Il faut s’aider d’un professionnel pour se référencer aux données techniques, car la maîtrise des termes et les résultats d’essai requièrent des explications plus approfondies.  

Les paramètres d’une hélice   

La connaissance des spécificités d’une hélice ne doit pas rester théorique. C’est dans la pratique que les explications se dévoilent. Il n’est possible de vivre les prouesses techniques de l’hélice que sur un bateau sur l’eau. Les termes techniques qui expliquent les avantages des hélices inox seront plus claires si elles sont en situation réelle sur un bateau. Pour faire le choix d’hélices inox qui conviennent au bateau, il est intéressant d’avoir entre les mains les paramètres déterminant de l’hélice. À commencer par le diamètre total qui doit être fonction du régime du moteur selon le bateau. Ce diamètre décrit un cercle qui passe autour des pales. La sollicitation du moteur est grande et augmente en fonction de la valeur du diamètre de l’hélice à faire tourner. Il faut saisir le sens du pas de l’hélice pour obtenir le régime désiré. Le pas est la distance parcourue par l’hélice en 1 tour. Avec un pas long, le moteur ne peut pas accélérer, car il est astreint de fournir une grande puissance. Le petit pas provoque chez le bateau des démarrages nerveux. Le nombre de pales donne des caractères à l’hélice : à trois pales, elle va procurer performance et confort au bateau. Avec quatre pales, il y a plus d’adhérence à bas régime.

L’hélice qui convient      

Les hélices inox gagnent en solidité sur tous leurs concurrents or, elles sont plus chères. La puissance du moteur transmise en couple donne à l’hélice la possibilité de propulser le bateau. Elles sont cinq fois plus résistantes que celles en aluminium. À vitesse égale devant l’aluminium, les hélices inox se comportent mieux, car leur déformation est moindre. Elles sont peu sensibles aux perturbations créées par les filets d’eau qui engendrent des traces d’usure selon le mécanisme de la cavitation. L’essai en mer correspond le mieux pour définir l’hélice d’un bateau. Pour se faire une idée de l’hélice, il faut considérer les données du bateau suivantes :

  • La longueur de la coque, son type
  • Le poids du bateau, sa puissance
  • Le programme de navigation

Un test en conditions réelles, est une garantie tangible du choix de l’hélice. Les interprétations des données sur le diamètre, le pas, le nombre de pales et d’autres critères amènent à une validation empirique du choix. Il faut aussi faire des compromis.

Les préliminaires pour mettre une hélice inox     

En comparaison aux hélices en aluminium, celles en inox durent plus longtemps. En navigation aux endroits où à fonds rocheux, elles supportent d’être malmenées. Elles sont à utiliser avec des moteurs assez puissants dans l’eau, où le courant emporte des troncs d’arbres, surtout en cas de crues et que des particules y abondent. Une spécificité du cylindre en caoutchouc à emmanchement forcé est son emploi au centre des hélices inox. Celui-ci loge un autre cylindre cannelé et le tout reçoit l’arbre de l’hélice. Ce système préserve l’arbre contre les chocs et lors du changement d’hélice. L’opération se fait rapidement. Les hélices inox sont équipées de deux, trois ou quatre pales. Elles sont à choisir et à utiliser selon le type de transmission ou le rendement indiqué convenable au moteur. Le pas de certaines hélices inox est réglable pendant son installation et même au cours de la navigation permettant une bonne appréciation. Pour choisir une hélice, il est préférable de demander l’avis d’un spécialiste, pour voir l’état du bateau et de son moteur tout en suivant les différentes prescriptions de l’hélice.

 

 

 

 

 

Porte de garage sectionnelle, quels avantages ?
Acheter une station mobile de carburant chez un spécialiste en ligne