Se lancer dans la création d’une franchise alimentaire

Se lancer dans la création d'une franchise alimentaire

Franchise automobile, franchise moto et franchise vélo, ces trois types de franchises sont en pleine expansion actuellement en France. Se lancer dans la création d’une franchise automobile est à cet effet une excellente option envisageable pour tout particulier et professionnelle qui se respecte. Que doit-on faire pour la création de sa franchise et comment choisir son réseau de franchise ? Cet article vous en dira bien plus à ce sujet.

Les choses essentielles à savoir sur la franchise automobile

Pour réussir son affaire dans la franchise automobile tout comme la franchise moto ou la franchise vélo, la première étape à franchir consiste à choisir le local idéal. Il n’est pas toujours donné à tout le monde de trouver le bon emplacement à première vue. En pratique, plus il s’étale sur une surface plus large, plus il pourra accueillir le magasin et l’atelier automobile. L’atelier servira comme centre d’accueil des installations, réparations et maintenances. De son côté, la partie « magasin » sera surtout utilisée pour proposer des pièces techniques et des pièces d’agrément diverses.

En matière de réglementation, le local devra suivre les exigences en France. Un local adéquat est surtout un local bien visible, facilement accessible à tout véhicule et bien équipé. Le centre devra notamment comporter des appareils de diagnostic, des remorques, des matériels de dépannage ainsi que d’autres matériels essentiels pour son bon fonctionnement.

Pour ce qui est de l’agrément, il est possible de s’affilier à un réseau de franchise vélo, franchise moto ou franchise automobile sans qualification en mécanique. Toutefois, pour créer une franchise automobile, on devra quand même savoir quelques notions en gestion, en commerce ou en management. Aussi, le personnel qui s’occupera des prestations à réaliser sur les voitures devra présenter des compétences dans le domaine de l’automobile.

Choisir le bon réseau de franchise automobile

il est aussi important de choisir le bon réseau de franchise automobile, franchise moto ou franchise vélo. Généralement, le fait d’être affilié à un réseau de franchise permet de profiter de deux principaux avantages : la notoriété et la capacité d’innovation. La notoriété de l’enseigne permet déjà d’avoir une excellente réputation au début de son projet de franchise. De cette façon, il sera bien facile d’attirer des clients potentiels sans attendre des mois et des années comme la plupart des centres automobiles classiques.

S’affilier à un bon réseau de franchise automobile, c’est également bénéficier d’une capacité d’innovation selon les changements permanents touchant les véhicules et les lois sur l’automobile en France. En tant que franchisé, on pourra alors bénéficier d’un savoir-faire qui s’adapte aux nouvelles normes et règlements en vigueur en temps réel.

Choisir le bon statut juridique pour sa franchise automobile

En général, pour pouvoir créer une franchise, on devra choisir un statut juridique adapté à son profil. La franchise automobile est loin de faire exception à cette règle. On aura notamment le choix entre statut individuel et statut sociétaire.

Le statut individuel offre le principal avantage d’une simplicité dans la réalisation des formalités liées à la création de la franchise automobile. De plus, on pourra bénéficier d’une redevance fiscale moins conséquente. Ainsi, la séparation entre votre patrimoine personnel et le patrimoine de l’entreprise devient complexe. Pour le cas d’un montant d’investissement assez important, il conviendrait de choisir un statut juridique sociétaire. Le choix est large entre SARL, SAS, SA… Dans certains cas, on pourra prétendre à une aide financière auprès du franchiseur sous réserve d’un accord.

Comment contacter la fourrière qui a enlevé votre véhicule ?
Certificat de conformité auto : Qu’est-ce que c’est ? À quoi ça sert ?