Comment contacter la fourrière qui a enlevé votre véhicule ?

faire suite à la mise en fourrière de votre voiture

Il y a des heures où vous êtes obligé de mettre votre voiture quelque part, et cela pour plusieurs raisons. Vous le laissez sur le trottoir, par exemple, le temps que vous allez travailler, faire du shopping ou vous restaurer. Mais si à votre retour, quelle que soit la raison, vous ne retrouvez plus votre voiture à l’endroit où vous l’aviez placée, renseignez-vous d’abord sur la cause de sa disparition. Si elle vous a été volée, vous savez où aller pour déposer votre plainte. La police ou la gendarmerie sauront bien vous aider dans ce cas. Mais si la fourrière l’a enlevée, ne paniquez pas, il vous est encore possible de la récupérer. Il vous faut juste faire preuve d’une certaine diligence. Pour cela, le contact de la fourrière responsable de la détention vous est préalable, voire nécessaire.

Pourquoi la fourrière a-t-elle enlevé votre voiture ?

Il y a une démarche que vous devez suivre dès que vous avez été sûr de l’enlèvement de votre voiture par la fourrière. Dans la plupart du temps, votre véhicule est mis en fourrière pour plusieurs motifs, lesquels sont jugés susceptibles de gêner la circulation ou porter atteinte à l’ordre public. Ces raisons peuvent être le stationnement sur un trottoir ou un endroit réservé, ou bien en file double. En dehors du stationnement, l’excès de vitesse, la surcharge ou encore l’alcoolisme peuvent aussi être la source de l’enlèvement. Bref, la mise en fourrière d’un véhicule implique le déplacement de celui-ci dans un endroit surveillé où il est retenu. La récupération, ainsi que les frais de fourrière étant à la charge du propriétaire du véhicule.

Que pouvez-vous faire suite à la mise en fourrière de votre voiture ?

En principe, vous recevrez quelques jours après l’enlèvement une notification par courrier. Cette dernière qui vous tiendra au courant du motif de la mise en fourrière, du lieu de détention et du délai récupération. Pour la récupération proprement dite de votre voiture, il faut vous prémunir des documents suivants pour le respect des procédures : Attestation d’assurance en cours de validité, permis de conduire si c’est vous-même qui allez demander la restitution, permis en cours de validité et conforme à la catégorie de votre voiture, le certificat d’immatriculation de votre voiture. Au cas où la voiture enlevée ne vous appartient pas, présentez-vous avec les pièces suivantes : une pièce d’identité du propriétaire, et une procuration afin que vous ayez le droit de la faire récupérer. L’absence de l’un de ces documents entraînera le refus de la récupération de vos 4 roues. Mais sachez que la non-récupération à temps ne causera pas votre propre perte. En l’absence de notification, contactez la gendarmerie ou le commissariat au lieu de stationnement le plus proche.

De quoi avez-vous besoin pour la récupération de votre véhicule ?

Avant d’aller chercher votre véhicule en fourrière, apprêtez d’abord vos documents (pièce d’identité, certificat d’immatriculation) pour l’obtention d’une autorisation de restitution accordée par les forces de l’ordre de votre arrondissement. À Paris, rendez-vous auprès de la police 45 place du Marché-Saint-Honoré Ces documents seront à présenter auprès de l’autorité habilitée. Sachez que si vous arrivez à temps au moment où les autorités enlèvent votre véhicule, c’est-à-dire que vous vous présentez sur les lieux de l’infraction alors que les 4 roues de la voiture y sont encore le sol, l’interruption d’enlèvement est possible moyennant juste des frais d’enlèvement en guise d’acquittement de la contravention. Sinon, après que vous avez tous les documents nécessaires, allez chercher votre voiture à la fourrière où elle a été détenue. N’oubliez pas d’avoir une certaine somme pour vous. Vous vous acquittez des frais de fourrière avant la restitution définitive de votre voiture par les responsables. Ces frais se calculent en général en fonction de la nature de la voiture et du temps de la détention. Il est nécessaire de savoir que la fourrière ne peut garder votre véhicule au-delà d’un certain délai (45 jours après la réception de la notification en lettre recommandée). Vous avez alors intérêt à payer votre amende sous ce délai, sinon votre voiture sera soumise à de nouvelles conditions qui ne vous sont pas du tout favorables. Dans le cas où vous ne l’auriez pas récupéré, votre véhicule en fourrière serait remis à une entreprise de démolition (il sera donc détruit, s’il est déjà en mauvais état), ou mis en vente au profit de l’État.

Contactez les responsables de la mise en fourrière

Dans les grandes villes, les fourrières sont généralement ouvertes 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Mais de peur de perdre de temps ou de vous tromper, téléphonez-leur pour être sûr des horaires auxquels vous pouvez vous présenter. Cela dit, afin de vous mettre en contact avec les responsables, n’hésitez pas à vous détenir les informations qui vous sont nécessaires. Contacter la fourrière à Paris dans le département où votre véhicule fait l’objet d’un enlèvement. Si celui-ci a été par exemple mis en fourrière à Paris, il vous importe alors d’appeler le responsable au numéro 01 53 71 53 71. En outre, vous pouvez envoyer un courriel à l’adresse mail de votre préfecture afin de savoir où et comment récupérer votre voiture. Vous pouvez aussi envoyer votre message depuis cette adresse pour connaître toutes les informations sur l’enlèvement, notamment celles relatives à son motif, son délai, les procédures de récupération vous seront transmis. Enfin, vous pouvez également trouver des informations pratiques concernant la mise en fourrière de votre véhicule en vous rendant directement sur le site officiel de la préfecture de police de votre département à Paris.

Se lancer dans la création d’une franchise alimentaire
Certificat de conformité auto : Qu’est-ce que c’est ? À quoi ça sert ?